Comment éviter les arnaques de médiums sur internet ?

Les médiums grâce à leur hypersensibilité possèdent un rôle d’intermédiaire entre le monde des vivants et le monde des esprits. Contrairement aux voyants ils ne nécessitent pas de supports pour réaliser leurs prestations. Dans la pléthore d’annonces de médiums par téléphone, il est important de savoir démêler le vrai du faux.

bon médium par téléphone sans arnaques

Méfiez-vous des annonces gratuites

Sur internet, les annonces gratuites de médium regorgent et sont un bon moyen d’attirer les internautes. Elles cachent souvent des faux voyants ou des plateformes de voyants-robots. Ces dernières envoient des messages programmés ou des courriels identiques à tous les clients. Ce ne sont que de simples logiciels destinés à embobiner les plus naïfs. Les annonces gratuites, souvent intéressantes aux premiers abords, se révèlent être parfois le premier pas à des manipulations interminables et peuvent vous amener à débourser des sommes d’argent astronomiques. La voyance présumée gratuite est une escroquerie dans laquelle de nombreuses personnes tombent et sont victimes chaque jour.

 

Evitez les annonces aux publicités tape-à-l’œil

Prenez garde aux annonces de médiums qui prétendent être « de renommée internationale », « de haut niveau » ou fiables à 100%. Normalement les bons voyants n’ont pas besoin d’attirer leurs clients par des publicités extravagantes, leur publicité se fait simplement par le bouche-à-oreille et la réputation. Par ailleurs, par question d’éthique, les vrais médiums n’assurent en aucun cas des prédictions sans faille. Dans votre quête de réponses, les médiums doivent jouer un rôle de conseiller. Leur but est de vous guider à travers les messages qu’ils reçoivent. Si vous avez un doute concernant le sérieux du voyant que souhaitez consulter, fiez-vous aux critères spécifiés dans la charte de Déontologie du site de l’INAD (Institut National des Arts Divinatoires).

Evitez d’utiliser l’audiotel

Cette méthode utilisée par de nombreux médiums et voyants est très controversée. En effet, ce service propose des lignes de téléphone surtaxées tarifées au temps écoulé pendant la conversation. Généralement, pour gagner du temps, le service vous propose tout d’abord de choisir un médium ou un voyant (e). Dans la plupart des cas, le praticien sera déjà occupé. Souvent, vous écouterez la fin de sa conversation du client vous précédant avant d’être pris en consultation à votre tour.  Pendant ce temps, n’oubliez pas que le compteur tourne. Lorsque le médium vous prend enfin en consultation, il prendra le temps de reformuler vos questions pour au final vous apporter une réponse diffuse. Cette technique fonctionne sur un principe de rentabilité, où l’intérêt est d’attirer le maximum de clients prêts à payer pour obtenir une réponse à leur question

Modes de paiement

Assurez-vous de consulter avec un voyant qui vous propose des moyens de paiement sécurisés tels que la plateforme Paypal. Si vous effectuez votre consultation en ligne, il est important que vous ayez un suivi de paiement, dans un souci de transparence totale. Demandez, si vous le souhaitez, une copie de votre paiement en carte bleue à vous adresser par mail. Par ailleurs, les tarifs des prestations doivent toujours être affichés clairement et ne doivent jamais faire l’objet de modifications en cours de consultation.

Savoir identifier un médium sérieux

La meilleure manière pour vous protéger d’une arnaque par téléphone ou sur internet reste de vous renseigner préalablement. Fiez-vous toujours aux témoignages que vous pourrez recueillir autour de vous, le bouche-à-oreille reste la meilleure publicité. Un médium sérieux ne devra pas aborder les thèmes de la maladie ou de la mort pour une question d’éthique. Fuyez si le médium pratique des travaux occultes ou s’il prétend ressentir des malédictions ou de mauvaises présences vous entourant. Il vous incitera par la suite à payer de fortes sommes d’argent pour « arranger la situation ». Ces pratiques ont pour unique but de soutirer de l’argent aux personnes naïves.

Enfin soyez prudents, ne partagez jamais d’informations trop personnelles de la même manière que vous ne les partageriez pas avec votre médecin ou n’importe quel prestataire de service. Il va de soi qu’un médium ne devra jamais vous menacer de divulguer des informations à caractère personnel. Rappelez-vous qu’un bon médium posera lui-même ses questions et ne cherchera pas à en savoir trop à votre sujet.

Souvenez-vous que même s’il existe de nombreux médiums aux dons réels et impressionnants, vous n’êtes jamais protégés des charlatans ou des faux médiums à qui l’argent importe plus que votre bien-être.

 

0 réponses

Répondre

Vous souhaitez vous joindre à la discussion ?
N'hésitez pas !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *